07/06/2024
Biothérapie©-EFS-Philippe-Castano

La Commission européenne vient d’autoriser le premier projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) visant à soutenir la recherche, l'innovation et le déploiement industriel de produits de santé. Nommé PIIEC Santé Med4Cure, il permet à la France de se positionner au coeur de la bioproduction de demain, grâce au projet « The Drug Cell », coordonné par l’Établissement français du sang (EFS). 

Ce projet d’envergure inédit par son ampleur, et particulièrement ambitieux rassemble neuf acteurs fondateurs et de multiples partenaires français et européens pour déployer des traitements innovants et les rendre accessibles au plus grand nombre. Un moyen de construire une Europe de la santé plus innovante et souveraine.

« The Drug Cell » : la Commission européenne apporte son soutien à un projet innovant coordonné par l’EFS

Un projet inédit, tant dans sa portée que sa conception

Il mobilise depuis plusieurs mois une dizaine d’acteurs publics et privés français de la bioproduction, qui se sont fédérés autour de l’EFS, coordonnateur de The Drug Cell. L’objectif est de structurer une filière européenne de thérapie cellulaire afin de développer et produire les biothérapies de demain.
The Drug Cell couvre l’ensemble de la chaîne de valeur de la bioproduction : des matières premières à l’automatisation, en passant par la création d’une usine de production 4.0 modulaire et connectée, et au développement et à la production de ces cellules médicaments en médecine régénératrice et en immunothérapie.

Accélérer le déploiement de la thérapie cellulaire en France et en Europe pour améliorer l’accès aux soins

Depuis plus de 10 ans, l’EFS est investi dans les Médicaments de Thérapie Innovante (MTI). S’il est aujourd’hui un acteur reconnu dans les domaines de la médecine régénératrice, en immunothérapie et en bioproduction, cette collaboration étroite avec des partenaires dont l’expertise est très largement reconnue dans leurs différents domaines doit faciliter la production de médicaments en médecine régénératrice essentiellement.

« La thérapie cellulaire sera demain ce que la transfusion est aujourd’hui, à savoir une médecine personnalisée, s’appuyant sur la connaissance experte des cellules pour faire reculer la maladie. L'Établissement français du sang investit depuis des années dans l'ingénierie cellulaire. The Drug Cell est un projet structurant et à dimension européenne, que nous sommes fiers de porter avec nos partenaires. Le PIIEC apporte aux partenaires universitaires et industriels une visibilité de long terme, pour la construction d’un outil de production répondant aux besoins des générations futures et permettant l’accès du plus grand nombre aux médicaments innovants. », précise Frédéric Pacoud, président de l’EFS.

C’est une belle avancée pour la filière, avec notamment un volet économique, social et environnemental, lié à la création d’emplois qualifiés et locaux et bravo à l’ensemble de nos équipes qui s’investissent quotidiennement sur cette activité.

Pour plus d’information voir le communiqué de presse.